Oenotourisme : incontournable en France, le pays du vin !

L’œnotourisme est un concept simple qui consiste, comme son nom l’indique, à allier tourisme et œnologie. Il rencontre le succès auprès des amateurs de vin, mais également auprès des novices. En effet, ceux-ci y voient une bonne occasion d’apprendre et de développer leurs connaissances, autour de ce breuvage historique. Preuve de son succès, chaque année, l’œnotourisme rassemble plus de 10 millions de visiteurs, qui se composent pour moitié de Français. Les régions qui séduisent les “oenotouristes” sont le Bordelais, mais aussi la Champagne. Revenons, dans cet article, sur l’histoire du vin en France, ainsi que sur le développement de cette toute nouvelle forme de tourisme œnologique.

L’histoire du vin en France, de l’Antiquité à nos jours

Historiquement, la culture de la vigne ne s’est pas développée en France, mais bien en Asie Mineur, puis en Égypte, où elle est exploitée 2 000 ans avant J.-C. Ce sont ensuite les Grecs, inspirés par les Égyptiens, qui se lancent dans sa culture. Le savoir est ensuite transmis aux Romains (qui sont d’ailleurs à l’origine du concept des vendanges), puis des Romains aux Gaulois.

  • Le vin à l’époque des Gaulois : la vigne se développe très rapidement en Gaule. D’ailleurs, les Gaulois sont à l’origine du tonneau à vin, facilitant le transport et le stockage. C’est à partir de 281 après J.C, et à la suite du saccage des vignes par l’empereur Domitien, que le vignoble gaulois débute son expansion.
  • Le développement de la vigne au Moyen-Âge : nous devons le développement de la vigne en France à cette période aux papes, qui vivaient alors dans la ville d’Avignon, mais aussi à Charlemagne, qui résidait en Bourgogne. L’utilisation du vin de messe participe également à la popularisation de ce breuvage, qui s’exporte outre-Manche, mais aussi vers les pays du Nord.
  • Les évolutions de la viticulture, du Moyen-Âge à nos jours : la viticulture a profité de toutes les évolutions technologies de l’époque, et notamment les travaux de Louis Pasteur, mais aussi les progrès réalisés sur les greffes de cépages, etc. C’est grâce à toutes les améliorations apportées à cette boisson que la France est devenue le plus grand spécialiste au monde de la production de vin.

Qu’est-ce que l’œnotourisme ? Quelles sont les activités proposées ?

Nous venons de le voir, la France est historiquement le pays du vin. Aussi, l’œnologie est accessible à tous, grâce notamment à des coffrets découverts, comme ceux proposés par Le Petit Ballon. L’œnotourisme participe également à la diffusion de cette connaissance, un concept permettant de faire découvrir la vigne, le travail de la terre et la fabrication du vin.

Aussi, à l’heure actuelle, de multiples activités sont organisées autour de cette thématique : la visite des domaines et des caves, les dégustations au Château, les vendanges, les randonnées dans les vignes de saint nicolas de bourgueil, etc. Des séminaires et autres événements de team building sont également axés autour du vin.

Au vu du succès de l’œnotourisme, il serait bon de s’intéresser aux différents acteurs de cette nouvelle forme de tourisme. Nous pouvons citer :

  • Les producteurs, premiers acteurs de l’œnotourisme en France,
  • Les musées et autres centres culturels,
  • Les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie,
  • Des professionnels du tourisme, avec de nouvelles formules à destination, par exemple, des entreprises, etc.

Bien loin d’être une simple mode, l’œnotourisme constitue une toute nouvelle façon de voyager pour les Français.